Comment pourrait-il ne pas en être autrement ? Les règles de confinement de cette année nous ont obligés à revoir nos comportements: pas de grosses festivités, pas de grandes réunions de famille, limitations strictes du nombre de participants aux célébrations eucharistiques. Pour lire plus, cliquer sur le titre.
Body

En ce temps de COVID, pourquoi ne pas regarder un peu en arrière (1970) .
Cela reste toujours d'actualité.

"Si le Bon Dieu - Réflexion en ce temps de Noël"

Pitblad de décembre 2020 en ligne

6 décembre, aujourd’hui, vous ouvrez le Pitblad ...


Enfin ! En novembre, les articles ne sont pas arrivés, et vous n’avez pas pu lire votre mensuel préféré ! Nous avons donc confié celui de décembre à Saint-Nicolas !
Dans vos familles, vous avez sans doute aussi ouvert le calendrier de l’Avent pour la plus grande joie des petits. Si chaque jour apporte une surprise, sucrée le plus souvent, on peut aussi imaginer un chemin vers Jésus.
Le nom de « Jésus » signifie « Dieu sauve ». Il ne s’agit pas de sauver de la noyade, d’une chute, de la maladie... Sauver, dans la Bible, signifie « rendre plus humain ».
Voilà bien un chemin que chacun peut emprunter, qu’il/elle soit croyant/e ou pas. Et en cette année, le monde a bien besoin de grandir en humanité.
Notre proposition pour les adultes est de vous confectionner une boussole, question de ne pas perdre le nord, de rester bien accroché/e à notre but : en moi, que faut-il que je fasse pour devenir de plus en plus l’humus dont ma vie a besoin pour grandir et s’épanouir ?
Chaque semaine, on pourra aussi s’arrêter sur un des trois autres points cardinaux : à l’est, faire confiance au jour qui se lève. Regarder le soleil apparaître à l’horizon pourrait nous inspirer.
La semaine suivante, au sud, se réjouir du jour en pleine lumière. On peut imaginer d’apporter la lumière à chaque jour à une personne différente... il suffit d’un coup de fil. Et la dernière semaine avant Noël, apprendre à faire
confiance, confiance en Dieu, confiance en l’homme.
A chacune, à chacun, un Avent riche et plein de découvertes, découverte de ce que nous sommes capables, grandir même si nos cheveux sont bien blancs.


Josiane Buxin

Maintenons le cap ! Consultons notre boussole !

Instrument maritime essentiel, la boussole permit aux marins de trouver leurs routes, de découvrir ainsi de nouvelles terres, d’assurer le transport maritime, de nourrir les populations, de faire voyager vers d’autres continents et civilisations. La vie à bord de ces vaisseaux d’autrefois n’était cependant pas sans risques : tempêtes, naufrages, combats, maladies, … Malgré cela, pleins de courage, d’intrépidité et de persévérance, des milliers de personnes ont continué à naviguer et à accomplir leur vocation, parfois au péril de leur vie.

L’histoire avec un grand H est remplie d’actes héroïques accomplis en temps de crise, mais elle oublie par contre souvent de célébrer le courage et la résilience de simples citoyens dans le quotidien de leurs vies. Pour eux aussi, pour nous, il est important de garder le cap et de s’aider pour cela d’une boussole. Avoir une direction et des outils sous la main sont toujours les bienvenus et permettent de rebondir et de persévérer.
La période de crise que nous connaissons est pénible et violente.
Elle met à mal notre liberté, notre sécurité et notre santé. Nous sommes découragés, désemparés, fragilisés.

Pourtant, si nous prenons le temps de réfléchir à ce que nous vivons, il y a de grandes chances pour que nous nous apercevions qu’il subsiste au fond de nous une petite flamme, une lumière intérieure, une boussole capable de nous indiquer un chemin d’espérance et de liberté pour faire face à l’adversité.

Cette petite flamme, cette lumière intérieure, ne serait-ce pas Jésus pour nous chrétiens ?
Ne serait-ce pas l’Evangile et son message d’amour, de fraternité et de solidarité ?
Alors, sans regarder en arrière et en évitant d’avoir peur de notre propre peur, prenons résolument Jésus comme boussole.
Il nous indiquera le cap à suivre, droit devant avec courage et persévérance en suivant son sillage !

Pol Bréda

Body

En application des décisions prises par les autorités nationales et régionales, toutes les activités dans le bâtiment de PACEM in TERRIS (PIT) sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
Les messes sont donc également suspendues.

La Bibliothèque restera ouverte les mercredis de 14h à 16h et les dimanches
de 10h à 12h
.

Body

Les autorités de la région de Bruxelles ont renforcé les mesures anticovid fin de la semaine passée. A ce titre les célébrations dans les lieux de culte sont interdites jusqu’à nouvel ordre.
Nous faisons partie de l’Unité Pastorale des « Trois Vignes » qui dépend de l’évêché de Bruxelles. Nous devons donc suspendre nos célébrations.
Pacem in Terris étant situé en région flamande, nous sommes attentifs aux décisions que la région flamande doit prendre ce mardi soir.
Il est cependant probable qu’elle prendra les mêmes décisions que la région bruxelloise du moins en ce qui concerne les communes limitrophes de la capitale, telle que Vilvoorde.
Nous vous confirmerons ces informations demain après la réunion du gouvernement de la région flamande.
Gardez le moral, nous vaincrons.

 

La bibliothèque reste ouverte et continue de vous accueillir tous les mercredis (entre 14 et 16h) et tous les dimanches (entre 10 et 12h).

Adoptons la "positive attitude" et profitons de cette période difficile pour découvrir de chouettes romans et pour nous évader un peu. 

A bientôt 

Bonsoir à tous!

Etant donné les nouvelles mesures annoncées ce soir,(à savoir que tous les cafés et restaurants seront fermés pendant un mois), nous sommes malheureusement  obligés pour des raisons de sécurité de fermer le bar du foyer PIT du dimanche.

Nous espérons votre bonne compréhension!

Essayons chacun de rester prudent afin d'enrayer ce virus !

Pitblad d'octobre 2020 en ligne

Rentrée, recommencement...
bien faible direz-vous !

Regardons plutôt le verre plein...Dans nos familles. Quels sont les commencements ? Chez nous, un de nos petits-enfants entre à l’univ, un autre a été totémisé, le voilà scout pour de bon. Le troisième entre en première primaire et compte déjà : « een, twee, drie, vier, hoedje van... », les deux plus jeunes entrent à la crèche. Les autres continuent leur bonhomme de chemin avec une imagination, une énergie que je leur envie parfois... Mais oui, malgré les épreuves lourdes à porter, la vie vaut la peine !Rentrons donc avec un regard positif vers l’avenir et puisqu’il est de bon ton de prendre des résolutions, décidons de tout faire pour offrir autour de nous tout ce qui peut rendre heureux.

En lisant l’épisode de la pêche miraculeuse avec les jeunes qui seront confirmés dès que ce sera possible, on voit que Jésus dit à Simon : « désormais, ce sont des hommes que tu prendras » (Luc, 5, 11), on s’est demandé comment nous pourrions pêcher des hommes. Comment chacun/e peut-il/elle aider les humains à sortir du mal et de la mort que la mer représente dans la Bible ? Vingt-trois réponses ont jailli : par la bienveillance, le pardon, la joie, la maîtrise de soi, l’écoute, l’entraide, le sourire, le respect, la gentillesse, l’absence de jugement, l’intercession, le travail ensemble, la consolation, la serviabilité, l’amour, le partage, le courage, la patience, la prière, l’optimisme, l’enthousiasme, l’amitié, la confiance en soi.Voilà une résolution possible, partons à la pêche !

Josiane Buxin

 

Body

Vous aimez lire? Et rencontrer des gens en vrai ? Alors « Quartier Livre » est fait pour vous : un club de lecture fraîchement créé à Beauval, qui se réunira une fois par mois, dans le foyer du PIT.
Objectifs ? Se rencontrer pour discuter du livre du mois ou du trimestre (pour ceux qui ne peuvent pas participer tous les mois), de lecture en général et surtout, passer un bon moment !  

L’idée est donc de lire un livre en commun, à choisir entre deux options. Les lectures se rapportent à un thème, chaque fois différent.
Les dates et les thèmes des 3 prochaines rencontres sont les suivants:  

  • 27/10 – Le premier livre qui m’a marqué  
  • 24/11 – Polars et thrillers  
  • 22/12 – Les plus chouettes romans de Noël 

Les deux options de lecture pour notre prochaine rencontre, le 27 octobre, avec pour thème « le premier livre qui m’a marqué » sont : 

  • « Les Fourmis » de Bernard Werber  
  • « L’attrape-cœur » de J.D. Salinger 

Ces deux romans sont à disposition à la bibliothèque de Beauval. 

Vous retrouverez toutes les informations sur la page Facebook Quartier Livre Beauval ou vous pouvez envoyer un mail à quartier.livre@hotmail.com

Attention : dans le cadre de la situation sanitaire actuelle, il est impératif de s’inscrire (via la page Facebook ou en envoyant un e-mail) afin que nous puissions garantir toutes les mesures de sécurité nécessaires.